L'Envolée de l'Aéroport

En 1949, l’état décide de créer l’aéroport de Fort-de-France-Le Lamentin. Un an plus tard, en 1950, les premiers visiteurs foulent ses pistes. A l’origine simple petit bâtiment en bois, l’aéroport a connu une évolution importante qui le positionne, aujourd’hui comme le 1er de la Caraïbe et le 2ème de France certifié pour son système d’assurance qualite. Son histoire est le reflet du dynamisme de la Martinique, de son expansion et de ses ambitions.

Quelques dates clés
 
1949 : création de l’aéroport et mise en service en 1950. Près de 400 ouvriers y ont travaillé pendant trois ans.
 
1962 : Un arrêté d’occupation temporaire associe la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Martinique (CCIM) à l’activité de l’aéroport. Trois ans plus tard, un arrêté ministériel accorde à la CCIM la concession, l’aménagement et l’exploitation commerciale de l’aéroport pour une durée de 30 ans.
 
1965 : Le premier boeing 707 se pose sur le sol martiniquais avec le chanteur Jacques Brel à son bord.
 
1969-1972 : Aménagement et modernisation de l’aérogare. Travaux d’allongement de la piste. Début d’activités de l’aérogare de fret
 
1974 : Décollage du premier 747
 
1987 : Décision de construire un tout nouvel aéroport
 
1993 : Ouverture de la nouvelle aérogare de fret
 
1995 : Inauguration de l’aérogare passagers le 8 juillet en présence du Concorde.
 
1997 : Mise en service de la nouvelle tour de contrôle
 
1999 : L’aéroport obtient la certification ISO 9002 pour la qualité de service offerte à ses clients  et s’engage dans une nouvelle démarche d’assurance qualité Iso 9001 version 2000 (date de la certification Iso 9001 version 2000 ?)
 
2003 : Mise en service du Centre d’affaires : l’espace Aéroservices

2007 : Nouvelle dénomination de l'Aéroport : Aéroport International Martinique Aimé Césaire

2012 : Création de la SAMAC, nouveau gestionnaire de l'Aéroport Martinique Aimé Césaire

Un avenir constructif
 
Aujourd’hui l’Aéroport International Martinique Aimé Cesaire a trouvé son rythme de croisière tout en veillant à répondre à trois principes fondamentaux qui guident sa politique : sécurité, confort et qualité.
 
La SAMAC entend, dans un proche avenir, assurer la pérennité du haut niveau technique de l’équipement aéroportuaire notamment au travers de nouveaux investissements tels que : l’aménagement de la piste pour les très gros porteurs ou encore la préparation à l’accueil de l’airbus A380.
 
Développer une politique commerciale de qualité est aussi un objectif à court terme que veut atteindre la SAMAC.
Plusieurs actions en découleront (extension des locaux à usage commercial,  démarche qualité associant les différentes entreprises installées à l’aéroport…). Toutes seront au bénéfice des services rendus aux clients.

 

Aéroport Martinique // Pôle Caraïbes